Camille Henrot


  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love
  • Tropics of Love

Tropics of Love

Encre de Chine sur papier
Dimensions variables
© Camille Henrot
Courtesy the artist and kamel mennour, Paris

Tropics of Love est une série de dessins sur papier réalisés à l'encre de Chine et à l'aquarelle japonaise. Certains dessins s'inscrivent sur des impressions jet d'encre de paysages exotiques et mettent en scène des figures hybrides, à la fois mâles et femelles, humaines, animales et végétales, exhibant souvent des organes sexuels disproportionnés. Les figures polymorphes s’entrelacent jusqu’à l’abstraction, les dessins étant parfois eux-mêmes découpés et collés les uns sur les autres. Le terme de tropique renvoie à l’idée d’une limite extrême, qui évoque l’exotisme, un paradis sur terre, fantasmé. Dans la série Tropics of Love, le thème pornographique semble se développer, s’élargir et même s’épuiser comme attiré par sa propre limite, ses propres “ tropiques",  dépassant les frontières du genre, de l’identité et de l’espèce.