Camille Henrot


  • Reception / Transmission
  • Reception / Transmission
  • Reception / Transmission
  • Reception / Transmission
  • Reception / Transmission
  • Reception / Transmission
  • Reception / Transmission
  • Reception / Transmission

Reception / Transmission

Author : Camille Henrot / Yona Friedman
Co-Publisher : Kamel Mennour / Paris Musées / Collections de Saint-Cyprien
Number of pages : 144 pages
Format : 15 x 20 cm
Date of publication : end of May 2007
ISBN  :  2-914171-29-3
Public price : 20 €
Number of copies : 2000
Diffusion museums bookstores, and amazon, fnac.com

Le travail de Camille Henrot s’attache à interroger le processus même de la création artistique. Il a pour champ d’action les arts qui, tels 
le cinéma, la musique ou l’architecture, existent à la fois comme art 
et industrie. Camille Henrot explore dans ces domaines les possibilités de glissement et de fertilisation réciproques. Elle pratique ainsi un recyclage des produits culturels par addition, soustraction ou division  afin d’en faire ressortir le caractère essentiel (King Kong Addition présenté au Palais de Tokyo, Karaoké chorale lors de la Nuit blanche 2007, ou The Minimum of Life au CIC Genève).

Le travail de Camille Henrot agit ainsi comme un révélateur des œuvres qu’il investit. 
Ce nouveau monde auquel fait référence le titre de l’exposition est celui que constitue, pour l’artiste, l’appartement de Yona Friedman. Yona Friedman, artiste, architecte visionnaire, urbaniste s’attelle à construire des « utopies réalisables ». L’exposition de Camille Henrot met en scène le fruit de son exploration de l’appartement de Yona Friedman en proposant une déconstruction de cet espace et une réflexion sur les temporalités qui s’y trouvent rassemblées. L’appartement de Yona Friedman est perçu comme un espace abstrait et symbolique dans lequel les lois de la pesanteur et de la perspective ne semblent plus s’appliquer. De ce fait, le travail se déploie comme une archéologie de la représentation, à la recherche de la possible survivance d’une esthétique et d’une pensée primitive dans le monde d’aujourd’hui. L’appartement de Yona est une utopie réalisée, anticipant un futur qui n’implique par la destruction du passé mais vient se superposer à lui. Ce principe de superposition est celui proposé par 
le livre, qui témoigne des échanges sur ce projet entre Yona Friedman et Camille Henrot, rassemblant photographies, dessins, fax reçus 
et envoyés.