Camille Henrot


  • Tableau de navigation

Tableau de navigation

Cuivre, thermostat et chauffe-eau
160 x 100 x 8 cm
Vue de l’exposition, Prix Marcel Duchamp, Fiac - cour carrée, Paris
© Camille Henrot
Courtesy the artist and kamel mennour, Paris

L’objet hybride qu’est ce radiateur, intitulé Tableau de navigation, s’inspire d’un objet traditionnel mélanésien qui est une carte des routes maritimes empruntées par les navigateurs mélanésiens dans le Pacifique. Cet objet longtemps indéchiffrable aux yeux des occidentaux se révèle d’une precision extrême en terme de navigation indiquant tout à la fois les courants, l’emplacement des etoiles, les vents et la  hauteur des fonds, ce que Georges Perec mentionne dans la vie mode d‘emploi.1 Transformé en radiateur cette carte des courants marins fait allusion aux désirs contradictoires : l’aventure exotique et le confort moderne. Ce statut métissé de l’objet – une carte pour eux, qui est une « désorientation » pour nous - indique le rapport au savoir établi et aux préjugés de la relation à l’autre à l’origine de tout lien social. Ce faux objet d’art primitif devenu élément de chauffage  est aussi une manière de contredire  la dichotomie  entre  société « chaude » et société « froide »2. La grille résume aussi notre regard sur le monde : un point de vue qui ne peut saisir le réel dans sa totalité.

 

1 George Perec , La vie mode d’emploi, Livre de poche, 1978, p. 460
Georges Charbonnier, Entretiens avec Claude Lévi-Strauss, Plon-Julliard, « 10/18 », 1961, p. 84

Voir également